Vie Associative

Portrait de Stéphane BIS, nouveau Président de l’IK

Stéphane Bis, 51 ans, né à Lille où il a grandi.

Après avoir effectué des études d’ingénieur au CNAM, Stéphane Bis obtient un master de gestion des entreprises à l’EDHEC et suit un cursus de dirigeant d’entreprise publique locale à HEC.

La quasi-totalité de sa carrière professionnelle a été réalisée dans le domaine des transports avec des responsabilités de management d’équipe de taille importante. Plus particulièrement, à Eurotunnel, où il a eu la possibilité de travailler en Angleterre et ainsi appréhender le monde anglo-saxon. Il a ensuite rejoint Réseau Ferré de France à Nantes et enfin, depuis 12 ans, il travaille à la SEMITAN où il opère en tant que Directeur technique et maîtrise d’ouvrage. Il est notamment en charge de la conduite des nombreux projets de mobilité menés dans la métropole.

Stéphane Bis est arrivé à Nantes en 2005, il y a 16 ans depuis son Nord d’origine.
A ce moment-là, il a eu la chance de pouvoir choisir la ville dans laquelle exercer son activité professionnelle et se souvient très bien à quel point le choix de Nantes avait été une évidence pour lui.

Au travers de son expérience professionnelle et de ses engagements associatifs, il a été un témoin privilégié de l’évolution fascinante de la Métropole dont la population s’est accrue de 100 000 habitants depuis son arrivée. De nombreux projets s’y sont concrétisés faisant de Nantes l’une sinon la métropole la plus attractive en France.
Cette Présidence sera pour lui une forme de concrétisation de son attachement à ce  territoire.

Curieux de nature, passionné de sociologie et d’histoire ses valeurs sont profondément en accord avec celles de l’Institut qu’il a rejoint il y a 10 ans. Stéphane Bis se définit comme profondément humaniste, optimiste, européen, il est convaincu de l’importance d’associer les citoyens dans l’action publique et politique.

La vison qu’il porte pour son mandat de Président est d’engager un nouveau projet, une nouvelle dynamique afin de répondre aux enjeux actuels d’une société en transitions :

Nous vivons dans un monde à la fois fascinant et angoissant. L’émergence et la puissance des réseaux sociaux donnent un porte-voix sans égal à toutes les expressions avec la possibilité d’interpeller directement nos dirigeants. Elle donne également une importance à l’immédiat et simplifie trop alors que notre monde est si complexe et en pleine transition.
Il serait vain de lutter contre la puissance de ces outils mais il est plus que jamais vertueux de s’engager à donner à l’analyse et l’expression citoyenne davantage de sens.
Les solutions ne peuvent reposer sur le repli sur soi. Modestement mais rigoureusement je crois que notre Institut peut jouer un rôle en amont comme en aval de cette expression citoyenne. En amont, en décodant les signaux faibles ou les tendances qui émergent ; en aval en structurant et animant un débat enrichi et de qualité.
Gaston Berger, le père de la prospective disait :
« voir loin, voir large, analyser en profondeur, prendre des risques et penser à l’homme ».

Stéphane bis est intimement animé par ce même état d’esprit, il est convaincu que c’est ainsi que l’action de l’Institut Kervégan devra continuer à se structurer.

Ce débat citoyen prospectif, apaisé non partisan doit aussi se conduire à l’échelle d’un territoire élargi :

Le développement de la Métropole nantaise ne pourra se faire sans harmonie avec ses territoires environnant, il reste donc important que le département ou la région puissent demeurer nos partenaires.

Pour finir Stéphane bis est convaincu que l’exercice des pouvoirs ne peut se faire sans avoir ses « fous du roi » :

Notre Institut peut aussi avec respect et assertivité contribuer à exercer ce rôle.

Il rappel l’importance des liens tissés au sein de l’Institut Kervégan :

Notre Institut m’a permis des formidables rencontres de nouer de nouvelles amitiés, ce caractère collégial et amical est aussi notre ADN. Il doit rester un lieu agréable, enrichissant et bien sûr utile pour ces membres et partenaires.

Les membres, partenaires et le public de l’Institut Kervégan pourront compter sur sa détermination, sa rigueur pour aider cette structure à perdurer et justifier de toute son utilité.